-50 % de réduction pour vos 3 premiers mois
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Capacité d’autofinancement (CAF) : définition et analyse

Chiffre d'affaire

La capacité d’autofinancement d’une entreprise est certainement un indicateur-clé pour l’évaluation de sa performance. D’ailleurs, cet indicateur montre la capacité de l’entreprise de financer son développement en représentant le surplus de trésorerie issu de son activité. La capacité d’autofinancement permet également d’évaluer des autres aspects de l’entreprise, et son calcule donne une vision sur différentes perspectives importantes. Qu’est-ce qu’alors la capacité d’autofinancement ? Comment le calculer et comment l’interpréter ?

La capacité d’autofinancement : une définition

La capacité d’autofinancement, ou CAF, est l’un des indicateurs qui s’intéressent à l’activité de l’entreprise. Son rôle principal est de comparer les produits encaissés par rapport aux différentes charges générées. Cet indicateur désigne l’ensemble des ressources brutes qui restent après la fin de l’exercice et que l’entreprise peut utiliser.

Ainsi, son but est de vérifier si l’entreprise en question est capable de générer plus d’argent qu’elle dépense à travers son activité et de déterminer par la suite si son modèle économique est rentable.

L’utilité de la capacité d’autofinancement

Comme indiqué auparavant, la capacité d’autofinancement permet de comparer les revenus et les dépenses de trésorerie réalisés par une entreprise quelconque. Cet indicateur a alors plusieurs objectifs.

D’une part, il permet d’évaluer la santé financière de l’entreprise. En effet, lorsqu’une entreprise présente une capacité d’autofinancement positive, cela veut dire qu’elle parvient à gagner plus d’argent qu’elle dépense et génère ainsi un excédent de trésorerie. Ce dernier peut être utilisé par la suite pour le financement de son activité. Il faut noter que plus le modèle économique de l’entreprise est sain et plus qu’elle soit rentable, plus sa capacité d’autofinancement sera élevée.

D’autre part, la capacité d’autofinancement est un excellent moyen pour estimer les capacités d’investissements et les éventuels besoins d’emprunts. Dans le cas d’un CAF positive, l’entreprise peut facilement envisager les investissements nécessaires à son développement sans ayant recours à des financements externes.

En outre, la capacité d’autofinancement d’une entreprise indique sa capacité de remboursement. De ce fait, il est essentiel d’évaluer cet indicateur avant de contracter une dette dans le but d’éviter le risque de ne pas pouvoir la rembourser.

Finalement, quand on parle de la capacité d’autofinancement, on parle souvent de l’autofinancement. Ce dernier représente, tout simplement, la capacité d’autofinancement sans y intégrer la distribution des dividendes. Il désigne ainsi les sommes réelles qu’une entreprise pourra utiliser pour rembourser ses emprunts ou pour investir. Par conséquent, une partie de la capacité d’autofinancement peut souvent être destinée aux dividendes distribués aux actionnaires. En effet, c’est pourquoi il faut être attentif à cette donnée. Plus les dividendes versés sont importants, moins le montant d’autofinancement réel sera conséquent.

Dans quels cas calculer la capacité d’autofinancement ?

Le calcul de la capacité d’autofinancement est un excellent moyen pour anticiper les besoins et les actions futurs qu’une entreprise peut effectuer, notamment les actions liées à son développement, les emprunts et autres. En effet, ces décisions peuvent avoir de lourdes conséquences si elles ne sont pas bien étudiées.

D’ailleurs, une CAF surestimée peut mener une entreprise à contracter un emprunt qu’elle sera incapable de rembourser. De même, une CAF sous-estimé peut mener l’entreprise à manquer une opportunité d’investissement ou de développement.

C’est pour ces raisons que le calcul de la capacité d’autofinancement est une pratique très importante pour les dirigeants. En effet, il permet d’avoir une vision complète des sommes qu’elle peut réinvestir, qu’elle peut verser à ses actionnaires sous forme de dividendes et qu’elle peut utiliser pour contracter un emprunt.

Pour quelles raisons faut-t-il améliorer la capacité d’autofinancement ?

Certes, toute entreprise a intérêt d’avoir une bonne capacité d’autofinancement. En effet, en ayant une CAF améliorée, l’entreprise aura un meilleur pouvoir de négociation. Cet indicateur est un outil que les banquiers utilisent pour évaluer les risques. Ainsi, une capacité d’autofinancement élevée indique que l’entreprise a un profil moins risqué qu’une autre ayant une CAF faible. Par conséquent, les conditions d’investissement ou d’emprunt peuvent varier tout dépendamment du niveau de la capacité d’autofinancement. L’entreprise aura ainsi une liberté accrue, sera plus sereine et pourra faire face à des moments de crise plus facilement.

De même, il faut savoir que chaque financement a son coût. Tant qu’une entreprise aura une capacité d’autofinancement faible par rapport aux montants de ses dettes, elle devra faire face à des charges financières plus importantes et l’ensemble des coûts de ses financements externes seront par la suite plus élevés.

Comment faire pour améliorer la capacité d’autofinancement ?

L’idée générale pour l’amélioration de la capacité d’autofinancement est d’augmenter les produits encaissables de réduire les charges décaissables. L’entreprise a donc plusieurs possibilités.

D’une part, elle peut viser à augmenter son chiffre d’affaires en augmentant son prix de vente, à moins que cela n’affecte pas son nombre de clients. D’autre part, l’entreprise peut diminuer ses charges fixes afin d’améliorer la marge brute. De même, elle pourra réduire les charges financières au lieu de réduire les charges d’exploitation vu que cette pratique aura souvent des conséquences néfastes sur la qualité des produits.

Vous avez aimer l’article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Catégories

Outils gratuits

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Vous avez aimer l’article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Catégories

Outils gratuits

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Rejoignez notre communauté

Ne ratez plus aucun article, nouveauté ou offre promotionelle

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis