-50 % de réduction pour vos 3 premiers mois
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Immobilisation financière : corporelle, incorporelle et financière

Analyse financière

Durant l’activité d’une grande majorité des sociétés, elles peuvent être amenées à acquérir des titres de participations, des actions ou à accorder des cautionnements ou des prêts. Ces pratiques, de point de vue comptable, sont considérées comme des immobilisations financières et doivent par conséquence être enregistrées comme telles dans la comptabilité de l’entreprise.

Si vous vous demandez encore à quoi consiste une immobilisation financière, lisez cet article pour obtenir des réponses à toutes vos questions.

Comment peut-on définir une immobilisation financière ?

En général, le terme immobilisation représente un élément d’actif. C’est-à-dire un bien qui a une valeur positive et qui appartient au patrimoine d’une entreprise quelconque. Une immobilisation indique également un élément qui est détenu par l’entreprise de manière durable, voire pour une période supérieure à un exercice comptable.

Les immobilisations peuvent être réparties en trois catégories : corporelles, incorporelles et financières.

Quand on parle d’une immobilisation financière, on parle d’un actif financier d’utilisation durable qui est possédé par l’entreprise. Par exemple, les titres de participations ou les actions, qui sont acquis durablement par l’entreprise pour le développement de son activité représentent des immobilisations financières.

Les principales immobilisations financières

Les immobilisations financières peuvent comprendre des titres représentatifs, des titres de participation, des créances, des dépôts, des cautionnements ou des prêts accordés par la société.

Les titres de participation sont principalement les titres qui permettent le contrôle de l’entreprise émettrice de titres ou de l’influencer à travers leur possession durable. Quant aux cautionnements et aux dépôts, ils désignent l’ensemble des montants qu’une entreprise verse à titre de caution ou de garantie. Ces derniers éléments nécessitent d’être disponibles jusqu’à l’accomplissement d’une condition suspensive. Les prêts accordés de la part de la société représentent des fonds qui sont versés durant une certaine période à de tierces personnes à travers certaines dispositions contractuelles. Par exemple, il peut s’agir des prêts bancaires accordés aux travailleurs ou aux filiales de l’entreprise. Finalement, les  titres représentatifs sont les titres qui concernent les parts de capital, voire les parts de sociétés et les actions que l’entreprise prévoit de conserver durablement ou qu’elle ne peut pas revendre à court terme.

Comment comptabiliser une immobilisation financière ?

Les immobilisations financières représentent des actifs immobilisés financiers. De ce fait, ils s’inscrivent à l’actif du bilan comptable de l’entreprise. Pareillement aux autres catégories d’immobilisations, elles s’enregistrent à leurs coûts d’acquisition ou à leurs valeurs estimées.

De point de vue comptable, les immobilisations financières sont des participations. En d’autres termes, elles représentent les droits détenus sur les autres entités. Ainsi, leur possession durable s’avère être très utile pour l’activité de toute entreprise.

Toutefois, il est important de savoir qu’il n’y a pas d’amortissement quand on parle des immobilisations financières, à moins qu’elles soient l’objet d’une baisse de valeur, ou d’une dépréciation.

Les titres de participation et les créances rattachées

Les titres de participations qui consistent  aux titres présentant plus de 10% du capital social de la société et de ceux acquis par offre d’échange ou d’achat, sont comptabilisés dans les comptes 216.

Les comptes 26 comprennent également les autres formes de participation, notamment les parts possédés dans les groupements d’intérêt économique, les créances rattachées à des participations, les créances rattachées à des sociétés en participation ainsi que les versements restants à réaliser sur les titres de participation non libérés.

Les autres titres immobilisés

Les autres titres immobilisés comportent les titres possédés par l’entreprise mais qu’elle n’a pas l’intention de revendre à court terme et qui ne correspondent pas aux titres de participation. Ces titres immobilisés sont comptabilisés dans les comptes 271 et 273. On y retrouve également les parts ou les actions représentatives d’une autre société, les parts de fonds communs de placement durables, les obligations et les titres immobilisés provenant de l’activité de portefeuille.

Les prêts accordés par l’entreprise

Le compte 274 comporte les prêts à moyen et à long terme qui sont accordés par l’entreprise à ses tiers. Ce compte peut également comporter les prêts accordés au personnel ou aux filiales.

Il est important de savoir que l’entreprise, dans un cas pareil, perçoit en contrepartie des produits financiers. Ainsi, des règles bien spécifiques encadrent les prêts que l’entreprise accorde.

Les dépôts et les cautionnements

Le compte 275 contient la totalité des montants que l’entreprise verse au titre de caution ou bien de garantie et qui sont indispensables jusqu’à la réalisation d’une condition suspensive. Par exemple, on peut trouver dans ce compte les cautions versées sur les locaux commerciaux qui sont pris en location ou bien les dépôts de garantie versés lorsque l’entreprise loue un gros outillage.

Les autres immobilisations financières

Finalement, certains autres éléments peuvent faire partie des immobilisations financières. On trouve ainsi les autres créances immobilisées, qui sont inscrites dans le compte 276. Ces créances seront récupérées à moyen ou à long terme par l’entreprise. On trouve également, inscrits dans le compte 277, les actions propres ou les parts propres de l’entreprise.

Vous avez aimer l’article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Catégories

Outils gratuits

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Vous avez aimer l’article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Catégories

Outils gratuits

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Vous souhaitez optimiser votre gestion ?

Swiver, la solution idéale pour simplifier votre quotidien et améliorer votre productivité.

Rejoignez notre communauté

Ne ratez plus aucun article, nouveauté ou offre promotionelle

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis